Dzair Scoop

Chanegriha en visite de travail et d’inspection dans la 3ème Région Militaire

Chanegriha-en-visite-de-travail-et-dinspection-dans-la-3eme-Region-Militaire

Chanegriha-en-visite-de-travail-et-dinspection-dans-la-3eme-Region-Militaire

Le général d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a effectué mardi une visite de travail et d’inspection dans la 3ème Région militaire, dans le cadre de ses visites régulières dans les différentes régions militaires, indique un communiqué de presse. du ministère de la Défense nationale.

« Dans le cadre des visites régulières dans les différentes régions militaires et du suivi de l’exécution du programme d’entraînement au combat pour l’année 2023/2024, le général d’armée Saïd Chanegriha, chef d’état-major de l’ANP, effectue une visite de travail et d’inspection. en RM 3 aujourd’hui, mardi 23 avril 2024″, précise la même source.

La visite a débuté au Secteur Opérationnel Sud de Tindouf, où après la cérémonie de bienvenue organisée par le Général Major Mustapha Ismaili, commandant de la RM 3, le général d’armée a prononcé un discours d’orientation, retransmis par vidéoconférence à tous les directeurs et personnels de la Région et à travers qui « a transmis les salutations, l’estime et les remerciements du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, du Chef Suprême des Forces Armées, du Ministre de la Défense Nationale, avant de souligner que la préparation au combat est la porte d’entrée vers le développement, la disponibilité et l’opérationnalisation attendus ». . performance.

« Je profite de cette visite pour transmettre les salutations, l’estime et les remerciements du Président de la République, du Chef Suprême des Forces Armées, du Ministre de la Défense Nationale, à tous les personnels de cette Région, mobilisés dans toutes les parties du pays. il. frontières », a déclaré le général de l’armée.

Le Chef d’Etat-Major de l’ANP a souligné que « la disponibilité que nous nous efforçons d’obtenir sur le terrain, à l’échelle de cette Région importante, avec tout ce qu’elle comporte en termes de dispositifs opérationnels et d’unités de combat, nécessite le respect des exigences. de l’entraînement au combat, sous toutes ses formes, branches et spécialités ».

« En effet, parmi les éléments de puissance, aux résultats certains et à l’efficacité prouvée, auxquels l’ANP réserve un intérêt particulier, figure la préparation au combat, qui est la porte d’entrée vers le développement et la disponibilité attendus, ainsi que vers la performance opérationnelle. ce qui correspond à la nature des missions assignées », a-t-il affirmé.

Le général d’armée a déclaré que « l’ANP veille, à la lumière des évolutions régionales et internationales, à entreprendre des approches rationnelles et réfléchies, basées sur la combinaison de l’acquisition de compétences de combat et d’un haut professionnalisme ».

« Afin de nous adapter continuellement à l’évolution de la situation de notre environnement régional et international et de faire face efficacement aux nouvelles menaces, nous avons entamé une préparation globale qui a touché les différentes composantes de l’ANP, avec la mobilisation de ressources humaines et matérielles. , dans le but de définir les contours du développement futur du corps de combat de l’ANP », a-t-il déclaré.

« Au sein de l’ANP, nous avons fait de ces démarches rationnelles et réfléchies un geste quotidien qui allie acquisition de compétences de combat et haut professionnalisme, à travers une formation continue et l’exécution d’exercices. différents types, avec la foi dans la cause nationale, la fidélité au serment des martyrs, l’inculcation des valeurs patriotiques, le sens du sacrifice et la défense des intérêts vitaux du pays en toutes circonstances », a-t-il ajouté.

A la fin, le général d’armée Chanegriha a inauguré une salle polyvalente et inspecté le cercle de Djoundi et les unités du secteur opérationnel de Tindouf Sud, où il a remis au personnel « un ensemble de directives et d’orientations relatives, notamment, à la poursuite des opérations ». le combat. des activités de formation, destinées à permettre au corps de combat de l’ANP d’atteindre le niveau d’excellence, dans tous les domaines, en mettant l’accent sur l’impératif de renforcer le contrôle des activités de contrebande et de criminalité organisée, sous toutes ses formes », conclut le communiqué.

Quitter la version mobile