Dzair Scoop

Rebiga appelle à une réflexion approfondie sur la portée du Jour de la Victoire

Rebiga-appelle-a-une-reflexion-approfondie-sur-la-portee-du-Jour-de-la-Victoire

Rebiga-appelle-a-une-reflexion-approfondie-sur-la-portee-du-Jour-de-la-Victoire

Le ministre des Moudjahidines et des Ayants-droits, Laïd Rebiga, a demandé mardi à Alger une réflexion approfondie sur la portée et les dimensions du Jour de la Victoire, en vue de renforcer le sentiment d’appartenance à la patrie et de contribuer à la construction de la patrie. le bâtiment. de la nouvelle Algérie.

Lors d’une conférence historique tenue au siège de la wilaya à Alger, M. Rebiga a souligné « la nécessité d’une réflexion profonde sur la portée et les dimensions de cet anniversaire, afin de préserver notre unité nationale, renforcer notre front intérieur et promouvoir le social ». cohésion. et l’esprit de citoyenneté, en renforçant notre sentiment d’appartenance à la nation et en contribuant à la construction de la nouvelle Algérie.

Et disons que cette orientation ne peut se réaliser que « à travers la volonté et la détermination d’avancer vers un avenir meilleur pour un développement ultérieur et des réalisations pour une Algérie toujours debout ».

Soulignant l’importance de tirer les leçons de cet anniversaire, « en reconnaissance des actes de nos héros », le ministre a rappelé le message du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à cette occasion l’année dernière, dans lequel il déclarait : « La célébration du Jour de la Victoire et d’autres événements marquants de notre glorieuse histoire témoignent de l’attachement indéfectible des générations indépendantistes à leur patrie et à leur esprit de novembre. Ils témoignent également d’un sens de vigilance du peuple algérien garant de la cohésion nationale. « .

« Le 19 mars 1962 est l’occasion de rappeler la signification de cette date par rapport à notre passé glorieux et à notre Révolution, l’occasion d’ancrer la symbolique profonde de cette date dans nos cœurs et nos esprits, de donner un sens à notre existence et de Notre. des actions restant fidèles aux principes et valeurs de nos ancêtres », revendique M. Rebiga, ajoutant que c’est aussi « une force qui a permis aux négociateurs algériens d’+Evian+ d’affirmer leurs positions immuables en matière d’unité territoriale et de souveraineté nationale ».

De son côté, le wali d’Alger, Mohamed Abdennour Rabehi a indiqué que la célébration d’événements historiques importants était une preuve incontestable de l’attachement viscéral des Algériens à la lutte menée par leurs ancêtres pour la défense de la terre, de la liberté et de la souveraineté. réaffirmant dans ce sens la détermination à « contribuer à l’édification d’une Algérie forte par la promotion de la science, de l’effort et du travail au service de notre pays et en reconnaissance des sacrifices de la chouhada ».

Cette conférence, qui s’est tenue en présence des représentants des autorités locales de la wilaya d’Alger, des organisations nationales de la famille révolutionnaire, des députés des deux chambres du Parlement et des acteurs de la société civile, a vu présentation de plusieurs témoignages en direct des moudjahidines et interventions universitaires pour commémorer cet anniversaire.

Le ministre des Moudjahidines a présidé, en compagnie du wali d’Alger, l’inauguration d’une étoile commémorative sur la place de la Résistance dans la commune d’Alger-Centre, où une gerbe a été déposée et la Fatiha a été récitée en mémoire de Chouhada.

Pour rappel, la wilaya d’Alger accueille les festivités officielles commémorant le 62ème anniversaire de la Fête de la Victoire sous le slogan « Sacrifice, Victoire et Fidélité ».

Quitter la version mobile