Dzair Scoop

Pêche : Badani reçoit les membres de l’APN représentant la wilaya de Mostaganem

Peche-Badani-recoit-les-membres-de-lAPN-representant-la-wilaya-de-Mostaganem

Peche-Badani-recoit-les-membres-de-lAPN-representant-la-wilaya-de-Mostaganem

Le ministre de la Pêche et de la Pêche, Ahmed Badani, a reçu mardi à Alger les deux députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) de la circonscription de la wilaya de Mostaganem, Ismail Khachaa et Abdallah Bouchama, pour entendre leurs préoccupations liées à la secteur, précise-t-on dans un communiqué du ministère.

Lors de cette réunion tenue au siège du ministère, M. Badani a écouté les préoccupations exprimées par les députés, liées principalement à la gestion des ports de pêche de Mostaganem, à la nécessité d’une séparation physique entre les bateaux de pêche, les activités de pêche et de loisirs, ainsi qu’à le problème des collisions, notamment au port de Sidi Lakhdar, précise le communiqué.

Dans ce contexte, le ministre a indiqué que son département « suit avec beaucoup d’intérêt la question du port de Sidi Lakhdar et veille à l’amélioration continue des conditions de travail des professionnels dans les ports de pêche, qui a fait l’objet d’une réunion de coordination avec le Ministre des Transports à la mi-janvier », selon la même source.

Lors de cette réunion de coordination, il a été question de la mise en œuvre du programme d’action approuvé par les deux directions ministérielles, dont la Commission interministérielle chargée de la gestion des infrastructures portuaires de pêche veille à son application, a précisé le ministre.

Par ailleurs, le ministre a discuté, avec les deux députés, « des différentes opportunités d’investissements sectoriels offertes aux jeunes Algériens, notamment dans le secteur de l’aquaculture en eau douce, qui a bénéficié d’avantages financiers et fiscaux dans le cadre de la loi de financement 2024 », note le Communiqué de presse. .

Il a également souligné le soutien du ministère, avec ses différents services, à toutes les idées et projets d’investissement dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture, capables de créer de la valeur ajoutée et de contribuer efficacement au développement de l’économie nationale.

Quitter la version mobile