Dzair Scoop

M. Hidaoui salue l’intérêt manifesté par les jeunes Algériens installés à l’étranger pour les initiatives du CSJ

M -Hidaoui-salue-linteret-manifeste-par-les-jeunes-Algeriens-installes-a-letranger-pour-les-initiatives-du-CSJ

M -Hidaoui-salue-linteret-manifeste-par-les-jeunes-Algeriens-installes-a-letranger-pour-les-initiatives-du-CSJ

Le président du Conseil supérieur de la jeunesse (CSJ), M. Mustapha Hidaoui, s’est félicité du « grand intérêt » manifesté par la jeunesse et les étudiants algériens résidant à l’étranger pour les différentes initiatives lancées par le Conseil en vue de renforcer les portes de communication avec eux au sein le cadre de la démocratie consultative, indique samedi un communiqué du CSJ.

Lors d’un iftar collectif, vendredi, avec un groupe de jeunes et d’étudiants algériens basés en France, dans le cadre de la tradition annuelle instituée par la Grande Mosquée de Paris sur ordre du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, M. Hidaoui a discuté avec les étudiants présents de « diverses questions liées à la jeunesse algérienne dans le pays et à l’étranger », selon la même source.

Cette réunion vient « renforcer les efforts conformément aux orientations de l’Etat algérien et aux instructions du Président de la République, dans le but de promouvoir la participation des jeunes de la diaspora aux affaires nationales et à la dynamique vécue par le pays ». « , mais aussi « consolider les ponts de communication avec nos jeunes à l’étranger, dans le cadre d’une démocratie consultative », précise le communiqué.

A cette occasion, le président du CSJ a rappelé « la présence nombreuse enregistrée aux séances de réflexion, rencontres et autres conférences récemment organisées en Italie et en Espagne, notamment le Hackathon accueilli par le Centre culturel algérien à Paris sur la politique de numérisation en Algérie. , reçu favorablement aux jeunes, qui ont pu évoquer leurs préoccupations et les défis rencontrés et proposer des solutions appropriées à soumettre à la Commission des Relations Internationales et de la Coopération de la SCJ.

Accompagné de membres du Conseil supérieur de la jeunesse de France, M. Hidaoui a ensuite eu une réunion de travail avec l’ambassadeur d’Algérie en France, M. Saïd Moussi, au cours de laquelle il l’a informé de la « vitalité du Conseil d’Algérie, de son programme annuel . et sa vision stratégique visant à associer les jeunes de la communauté nationale à l’étranger à ses différentes activités », selon le communiqué.

De son côté, M. Moussi a salué « les activités organisées par le Conseil en faveur de la jeunesse de la communauté algérienne à l’étranger », soulignant l’importance du Hackathon sur la politique de numérisation en Algérie, récemment organisé au Centre culturel algérien à Paris, ce qui a attiré, a-t-il dit, un très grand nombre de jeunes algériens et de compétences à l’étranger, venus de différentes régions de France pour échanger et formuler des propositions autour de la politique générale de numérisation en Algérie.

A cette occasion, les deux parties sont convenues de « poursuivre la coordination et développer plusieurs programmes et projets communs au profit de la jeunesse de la communauté algérienne, à laquelle les hautes autorités du pays accordent un grand intérêt, pour leur permettre de participer efficacement à soutenir les élections de l’Etat algérien », a souligné la même source.

Le Président du SCJ a terminé sa visite par une autre séance de travail avec les membres du Conseil en France, qui a permis de décider du calendrier des activités que le Conseil entend organiser en faveur de la jeunesse de la communauté nationale en France, et ce , dans le cadre de la mise en œuvre de son programme annuel et de sa vision stratégique 2023-2033).

Quitter la version mobile