Dzair Scoop

Rencontres avec des jeunes de la communauté nationale conformément aux instructions du Président de la République

Rencontres-avec-des-jeunes-de-la-communaute-nationale-conformement-aux-instructions-du-President-de-la-Republique

Rencontres-avec-des-jeunes-de-la-communaute-nationale-conformement-aux-instructions-du-President-de-la-Republique

Le Conseil Supérieur de la Jeunesse (CSJ) a lancé, il y a une semaine, l’organisation de rencontres avec des jeunes de la communauté nationale établies dans plusieurs pays européens, dans le cadre d’une initiative visant à les impliquer dans les affaires nationales et la dynamique que le pays est en train de vivre. expérimenter. , en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé lundi le président du CSJ, Mustapha Hidaoui.

Dans une déclaration adressée à l’APS, M. Hidaoui a précisé que « conformément aux orientations de l’Etat algérien et aux instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, visant à l’implication des jeunes de la communauté nationale installés à l’étranger. aux affaires nationales et à la dynamique que connaît le pays, des rencontres ont été organisées avec cette catégorie sous forme de séances de réflexion.

Ces réunions ont déjà eu lieu en Italie et en Espagne, et d’autres sont prévues en France dans la semaine à venir.

M. Hidaoui a déclaré que ces rencontres illustrent « le souci de la SCJ, à travers ses 16 membres désignés par les jeunes de la communauté, d’activer les rôles de ces membres, en organisant plusieurs conférences et rencontres », soulignant que ces activités de ce type a été organisé auparavant par vidéoconférence.

Concernant l’objectif de ces séances de dialogue, M. Hidaoui a déclaré qu’il vise à « renforcer les liens de communication avec nos jeunes à l’étranger dans une démocratie participative et à « faire remonter leurs préoccupations »

.

Il s’est félicité « du grand intérêt des jeunes pour les différentes initiatives lancées par le CSJ, dont les multiples rencontres précédemment organisées (plus de 20) depuis l’installation des membres du Conseil ».

Lors des rencontres dédiées aux jeunes de la diaspora sous la supervision de la présidente de la commission des relations internationales et de la coopération au CSJ, Mme Labiad Amani Amna et plusieurs de ses membres, M. Hidaoui a déclaré avoir connu « un grand succès et une forte participation des jeunes qui ont exprimé leur satisfaction quant à l’approche de l’Etat algérien sur cette question ».

Il a noté que l’interaction directe des membres et dirigeants du CSJ avec les jeunes de la diaspora « a apporté une nouvelle dimension et une empreinte particulière à ce type de rencontres et de débats qui ont suscité l’admiration parmi eux ».

Ces rencontres de dialogue s’inscrivent dans la « vision stratégique du CSJ visant à impliquer les jeunes de la communauté nationale à l’étranger dans les différentes activités du Conseil », « conscient de l’importance de renforcer la coordination et la complémentarité des actions afin d’accroître la préoccupations et propositions des jeunes de la diaspora pour trouver les méthodes et approches permettant de concrétiser leur implication dans le processus de développement socio-économique de l’Algérie conformément aux instructions du Président de la République ».

La première étape de cette tournée a été la ville de Milan (Italie), où samedi dernier, au théâtre « Trotter Park », a eu lieu une série de rencontres avec les jeunes de la communauté nationale établie dans ce pays, avec la présence de plus de 50 jeunes de différentes villes italiennes. A cette occasion, un dialogue ouvert a été organisé avec le Consul Général à Milan.

Le lendemain, à l’ambassade d’Algérie à Madrid (Espagne), d’autres rencontres ont eu lieu en présence de plus de 40 jeunes venus de différentes villes espagnoles, pour discuter des préoccupations et des défis auxquels sont confrontés les jeunes de la communauté de ce pays. , tout en proposant des solutions adaptées. Une table ronde et un dialogue ouvert ont été organisés avec les représentants de l’ambassade et des consulats présents.

Le CSJ devrait tenir une réunion sur les politiques de numérisation en Algérie les 24 et 25 février au Centre culturel algérien à Paris.

Quitter la version mobile