Dzair Scoop

Le Palestine Freedom Theatre nominé pour le prix Nobel de la paix

Le-Palestine-Freedom-Theatre-nomine-pour-le-prix-Nobel-de-la-paix

Le-Palestine-Freedom-Theatre-nomine-pour-le-prix-Nobel-de-la-paix

Le Freedom Theatre, théâtre communautaire palestinien et centre culturel situé dans le camp de réfugiés de Jénine en Cisjordanie occupée, a été nominé pour le prix Nobel de la paix, a annoncé mercredi l’institution.

« Nous sommes honorés d’annoncer que le Freedom Theatre a été nominé pour le prix Nobel de la paix. Nous continuons de nous inspirer de la vision de nos co-fondateurs, Juliano Mer Khamis, assassiné en 2011, et Zakaria Zubeidi, actuellement détenu (par l’occupation). Nous continuons d’exiger la libération de tous les artistes et prisonniers palestiniens », a déclaré l’institution culturelle sur les réseaux sociaux.

Cette nomination est l’occasion pour les dirigeants de l’espace de « remercier chaque enfant palestinien qui, depuis la scène du Liberty Theatre, nous inspire et nous met au défi de continuer à rêver ».

Le théâtre emblématique continue de subir les attaques sionistes depuis sa création en 2006 à l’intérieur du camp de réfugiés de 24.000 personnes.

Le 13 décembre, au milieu de l’un des plus grands raids sur Jénine depuis des décennies, l’armée sioniste a pillé et vandalisé les installations. Les soldats sionistes se sont ensuite rendus au domicile du directeur artistique Ahmed Tobasi, du producteur Mustafa Sheta et du récent diplômé en arts du spectacle du Freedom Theatre Jamal Abu Joas, leur ont bandé les yeux et les ont menottés, puis les ont emmenés.

Tobasi et Abu Joas ont été libérés, mais Sheta reste en prison, condamnée à six mois de détention administrative.

Quitter la version mobile