Dzair Scoop

Les Pays-Bas sont intéressés par un partenariat sur l’hydrogène vert avec l’Algérie

Les-Pays-Bas-sont-interesses-par-un-partenariat-sur-lhydrogene-vert-avec-lAlgerie

Les-Pays-Bas-sont-interesses-par-un-partenariat-sur-lhydrogene-vert-avec-lAlgerie

Les Pays-Bas, présents avec une importante délégation au salon des énergies renouvelables, sont intéressés par des partenariats avec l’Algérie dans le domaine de la production d’hydrogène vert, a déclaré l’ambassadrice du pays, Janna van der Velde, dans un communiqué à l’APS.

« Nous cherchons à nouer des partenariats en Algérie pour développer des activités d’hydrogène vert », a déclaré le diplomate néerlandais en marge de la 12e édition du Salon des énergies renouvelables, des énergies propres et du développement durable (ERA), qui se tenait au  » Palais des Congrès Mohamed Benahmed » à Oran jusqu’à mercredi.

Les Pays-Bas sont présents au salon ERA avec une importante délégation, réunissant des institutions étatiques en plus d’une dizaine d’opérateurs économiques, à la recherche de partenariats dans le domaine des nouvelles énergies, notamment l’hydrogène vert.

« La transition énergétique est un objectif très important pour le gouvernement néerlandais, qui a fait le choix très clair de passer au plus vite aux énergies renouvelables », a-t-elle expliqué.

« Cette option nous pousse à développer des projets et des activités, non seulement aux Pays-Bas, mais aussi à l’international, pour accompagner cette transition énergétique et trouver de nouvelles sources d’énergie », a-t-elle souligné, notant dans le même temps que « l’Algérie a un fort potentiel en termes d’énergies renouvelables, solaires en particulier, mais aussi d’autres sources comme l’hydrogène ».

« Les Pays-Bas sont en train de développer leur savoir-faire et leurs activités dans le domaine de l’hydrogène et envisagent déjà de développer des partenariats à l’étranger », a-t-elle noté.

De son côté, la responsable de la transition énergétique à l’Agence néerlandaise pour l’entreprise, Claire Hooft Graafland, présente sur le stand néerlandais, a expliqué que 130 entreprises de son pays ont manifesté leur intérêt pour développer des partenariats en Algérie dans le domaine de l’hydrogène vert.

Quitter la version mobile