Dzair Scoop

Le message de l’Imam démontrera à jamais l’image authentique de l’Islam

Le-message-de-lImam-demontrera-a-jamais-limage-authentique-de-lIslam

Le-message-de-lImam-demontrera-a-jamais-limage-authentique-de-lIslam

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a déclaré jeudi depuis Biskra que le message de l’imam serait à jamais « la démonstration de l’image authentique de l’islam ».

Au cours d’une conférence de presse tenue en marge de l’inauguration de la mosquée Etakwa dans la ville de Toulga (45 km à l’ouest de Biskra), lors d’une visite de travail dans cette wilaya, M. Belmehdi a assuré que « l’imam a un rôle important . à démontrer la médiocrité de l’Islam et sa modération, loin de tout extrémisme et extravagance dont souffrait le pays ».

Le ministre, qui a supervisé la cérémonie de la Journée nationale de l’imam (15 septembre), a fait valoir à cet égard que l’Algérie est un pays « de bon sens, qui n’a jamais dérogé à sa religion de référence basée sur le juste milieu dont ils étaient attachés ». les ancêtres. ».

Il a également souligné que la mosquée, l’imam et le maître de l’école coranique travaillent à « répandre la vertu et la noblesse », soulignant que « l’Algérie, qui est toujours forte à cause de son peuple et de son armée, est aussi forte parce que de son maître coranique et imam le sien. »

M. Belmehdi a indiqué que son département travaille avec les parties concernées pour prendre en charge les préoccupations de l’imam, notamment sociales, et lui accorder un statut de dignitaire.

Et d’ajouter :  » Nous travaillons au renforcement du secteur par l’intégration d’un grand nombre d’imams et l’amélioration du système éducatif coranique ».

Plus tôt, le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, qui était accompagné de Mohamed Hassouni et Amin Benmalek, chargés de projet à Présidence de la République, ainsi que les autorités locales de la wilaya, ont visité le complexe islamique et l’Institut islamique de formation des imams dans la commune de Sidi Okba (18 km à l’est de Biskra), où il a supervisé le lancement de l’officiel Mar qui de la fête nationale de l’imam.

Sur place, il a également rendu hommage à plusieurs imams et directeurs du secteur des affaires religieuses, avant de visiter la Zaouia de Cheikh Ali Ben Omar à Toulga.

Quitter la version mobile