Dzair Scoop

Yémen : au moins 70 morts dans une grève dans une prison

Yemen-au-moins-70-morts-dans-une-greve-dans-une-prison

Yemen-au-moins-70-morts-dans-une-greve-dans-une-prison

Au moins 70 personnes ont été tuées et une centaine d’autres blessées lors d’une frappe aérienne vendredi sur une prison de Youthi au Yémen par une armée de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite.

Quelques heures plus tôt jeudi soir, cette coalition militaire de 2015 dans ce pays déchiré par la guerre a revendiqué un raid sur la ville occidentale de Hodeidah. Selon une ONG, elle a coûté la vie à trois enfants.

L’Arabie saoudite est à l’avant-garde d’une coalition militaire composée principalement des Émirats arabes unis, qui soutient les forces gouvernementales yéménites contre le mouvement « Ansarullah », selon les Houthis.

Minuit, un bombardement aérien a frappé une prison à Saada, la ville Houthi du nord. Au moins 70 personnes ont été tuées et 138 blessées, selon l’ONG Médecins sans frontières (MSF), qui a fait état d’une attaque « horrible ».

Ce bilan fait référence à un seul hôpital de Saada, « deux autres unités aux multiples blessés ». « La recherche continue dans les décombres », a ajouté MSF.

Il n’a pas été possible de savoir dans l’immédiat qui étaient les détenus ni combien ils étaient. Mais huit ONG, dont Action contre la faim, Oxfam et Save the Children, ont déclaré dans un communiqué commun que des migrants seraient parmi les morts.

Quitter la version mobile